+41 78 666 86 49 
info@refugedarwyn.ch

26 avril 2017: Gysmo s'éteint à 11 mois.
Dans un pré avec un troupeau, Gysmo, un jeune poulain est déjà à l'écart du troupeau....il nous donne l'alarme. Renseignements pris, nous retrouvons la provenance de ce troupeau mais aussi la destination attendue. Une semaine plus tard, nous prenons les 8 équidés à charge (octobre 2016) Gysmo est déjà très calme...trop calme. Premiers soins et aussi compléments alimentaires pour l'aider à remonter. Peu de temps, après c'est contre la gourme que Gysmo devra lutter. Mais il y arrivera. Restera encore le problème de diarrhée persistante. Février 2017, viendra s'ajouter une piroplasmose qui le secouera pendant des semaines. Le traitement étant déjà très puissant, avec la maladie fatigante et un état de santé fragile, Gysmo luttera mais nous déciderons de le mettre en clinique pour garantir encore plus de suivi, où il restera une semaine avec sa Gyspie (sœur de cœur). 

Les nombreux examens et prise de sang confirmeront que Gysmo a également des ulcères à l'estomac... à son âge, 8 mois....quelle galère !
Sa détention doit être contrôlée pour la distribution des repas, des médicaments mais aussi la gestion du stress. Il restera de la sortie de clinique jusqu'au 6 avril 2017 chez Carina, notre Présidente de Darwyn France où Gysmo trouvera un confort pour l'aider à remonter.
Après des recherches, il est confirmé que l'herbe reste la meilleure alimentation pour des chevaux touchés par les ulcères.
Du coup, grâce au soutien de Jean-Marc, nous pouvons mettre les 4 poulains ensemble, avec une stabulation paillée ouverte sur un parc de plusieurs hectares.
Gysmo a tout pour aller mieux, herbe, traitement journaliers contre les ulcères, ration de grain contrôlée, complément de vitamines et ses potes pour grandir comme un vrai poulain, tout ça sous la surveillance de Jean-Marc.

Voilà 20 jours que Gysmo, profite de cette vie, il y a des jours où tout va très bien, des jours un peu moins, des jours avec des crottins plus moulés, de temps en temps plus liquide, mais son moral a l'air d'aller mieux.

Ce matin, Gysmo est très calme, il refuse de manger, Jean-Marc m'appelle pour m'avertir et me demander une couverture. Un moment plus tard, il me rappelle, Gysmo est pas bien, il se couche, se lève, se roule. Je me rends sur place....et la votre petite voix vous dit "que c'est pas bon". Le vétérinaire est en route. Gysmo est de plus en plus mal, les anti-douleurs font de l'effet que quelques minutes, son pouls reste très élevé et ne baisse pas (ce qui confirme que les douleurs sont fortes et intenses). Le vétérinaire, au vu du gabarit du poulain ne peut pas le fouiller. Un cathéter est posé dans le but de le mettre sous perfusion pour l'aider et voir l'évolution. A peine 5 minutes après le 2ème anti douleurs, Gysmo remontre des signes de douleurs....cela ne le fera pas. Avec Jean-Marc et le vétérinaire nous sommes à l'unanimité d'accord que l'on doit le libérer de ces souffrances.

Gysmo s'en ira déjà avec les premières injections....

Que vous dire, attristés c'est certain,
Vidés, aussi,
Dégoutés, beaucoup,

Un échec pour chacun d'entre nous...mais en sachant que nous avons tenté le max pour te soigner et aussi t'entourer pour ton dernier soupir.

Bonne route, l'ami...jeune mais avec la force d'un très grand...Salut Ptit Gysmo...une belle vie pour toi commence ce jour...

Gysmo

11 mars 2017 : Robin 
Recueilli il y a une petite année, en avril 2016, Robin était abandonné dans une déchetterie. Agé entre 25 et 30 ans, nous avons pu lui offrir une retraite choyée et une fin entourée.

En septembre, Robin est retrouvé au pré, couché et fait une crise avec des convulsions qui dure 2-3 minutes... après 30 minutes il se relève, les choses rentrent dans l'ordre. Le 27 février 2017, en pleine nuit à 4h48 du matin, une nouvelle crise...et une seconde le 11 mars....ces crises sont très violentes, Robin tombe en arrière, et convulse pendant quelques minutes. Ce samedi, au pré, la crise est très forte et une seconde arrive droit derrière...Robin reprend ses esprits mais il ne peut se relever...le vétérinaire est en route. Il confirme alors un problème cardiaque, Robin a de grandes arythmie...le pouls est faible.

Nous aurions pu l'aider à se relever en faisant une perf de glucose et un cocktail pour le booster...mais à quoi bon... pourquoi...? Nous voulons éviter que Robin s'effondre une nouvelle fois en pleine nuit par exemple et en s'écrasant dans les barrières. Nous décidons de le laisser partir, entouré par le team et ses fidèles amis, Alizée, Atlon et Starfact. Le soleil brille, il fait bon, Robin pousse son dernier soupir, il part très vite....son cœur était fortement fatigué.

Robin, tu auras fait un cours passage mais par contre, par ta gentillesse, tu as marqué nos esprits...tu as tout d'un sage. Bonne route à toi sur ce nouveau chemin...

Robin

31 janvier 2017: Layma
Layma, 19 ans, recueillie de la maltraitance en 2013, avait ces problèmes de tendinite calcifiée depuis des années. Depuis plusieurs semaines, Layma avait de plus en plus de peine à marcher et se couchait trop souvent, trop longtemps. Les anti-inflammatoires n'agissant plus à la hauteur de leur efficacité, nous avons dû prendre la décision de l'endormir. Layma était une battante, une guerrière...

Nous remercions sincèrement Rachel et Thierry qui l'ont soigné, bichonné, et accompagné jusqu'à la fin ! Merci pour tout !!

Recueillie en 2013, Layma était la principale source d’inquiétude lors d’un dépôt de plainte en avril. Notre mamie était très maigre, et souffrait de tendinites très prononcées aux deux membres antérieurs, elle vivait dans un parc en pente glissante dans un troupeau ce qui aggravait beaucoup ses tendinites. Une semaine après le premier téléphone de plainte, nous apprenions qu’elle avait mis bas un minuscule poulain… Dans l’état où elle était, elle ne possédait pas du tout les ressources nécessaires pour subvenir à ses propres besoins, encore moins ceux de son bébé. Le propriétaire fût d’accord de nous céder tout le monde, et c’est avec une équipe de bénévoles que nous sommes allés chercher tout le troupeau ! Arrivés dans leur nouvelle maison, le poulain de Layma dû être couvert car il manquait vraiment de force pour lutter contre les intempéries, et nous l’avons nourri au biberon pour soulager sa maman, qu’elle puisse profiter de ce qu’elle mangeait ! (Merci Jean-Marc) Après le sevrage de son bébé, Layma est partie du Refuge pour profiter de sa retraite dans un troupeau en France. Nous avons ensuite décidé de rapatrier tous les chevaux de cette pension en Suisse, et notre belle mamie a pu profiter de quelques années de retraite 5 étoiles ! Nous savions que son problème aux jambes ne guériraient pas mais pouvaient être stabilisés. Les épisodes de boiteries se sont succédés durant toute sa retraite, mais avec les soins appropriés et le caractère de battante de notre mamie, nous n’avions pas pu nous résoudre à l’endormir… ! Chaque fois que le rendez-vous avec le vétérinaire était pris, Layma se relevait et repartait comme si de rien n’était...comme si elle sentait ce qui se préparait ! Nous avons repoussé l’échéance aussi longtemps que Layma conservait une qualité de vie décente, mais nous sommes arrivés au point de non-retour, et par respect pour elle, nous l’avons laissée partir avant qu’elle ne subisse de trop grosses souffrances… Layma aura su nous montrer un courage sans faille pour sa survie, elle part en sachant que son poulain, âgé de 4 ans ce printemps, va bien, qu’il grandit avec toute l’attention dont a besoin un cheval, et que son avenir est assuré. Une étoile de plus brille dans le ciel de Darwyn et veille sur les cocos…

Layma

30 janvier 2017: Kiria s'endort à 33 ans
Déjà 11 ans, que Kiria a rejoint le Refuge pour profiter d'une belle retraite. Sa propriétaire sur le Valais ne pouvait plus l'assumer nous l'avions recueilli. Elle était partie alors chez Hervé, un vieux monsieur passionné...suite à son décès, nous avions repris Kiria pour la mettre en pension à notre antenne sur la Bourgogne, chez Yvette. Yvette l'a choyée au quotidien. Mais son âge se faisait ressentir d'année en année...et c'est à 33 ans que Kiria s'est endormie. Jolie et très gentille haflinger, elle aura profité d'une belle et longue retraite. 

Bonne route à toi....tu quittes un vert pâturage pour un autre monde... Salut la belle !

Kiria

29 octobre 2016 : Flouk'ette, 27 ans
27 ans...Déjà un bel âge...mais qui n'empêche que ces moments restent difficiles. Flouk'ette, encore une de mes débuts du Refuge. Elle était attachée à un camion...le camion pour l'Italie (abattoir). Agée alors de 11 ans, Flouk'ette avait des aplombs à faire peur, et a toujours eu un gabarit assez sec malgré sa race comtoise. A la retraite depuis le début, cette grosse dondon d'une extrême gentillesse a profité de belles années avec son inséparable Aumance. Depuis 1 année, divers épisodes de soucis de santé ont bien affaibli notre Flouk'ette mais malgré tout, elle a pu profiter d'une belle saison estivale...

Des symptômes de coliques apparus en début d'après-midi ont interpellé Rachel qui a de suite appelé le vétérinaire. Injection, perfusions, la jument est stable mais pour peu de temps...la prise de sang annonce des valeurs médiocres....Flouk'ette est à nouveau mal...Rien n'y fait. Nous décidons de la libérer avant que la situation dégénère comme le vétérinaire le craint. Flouk'ette s'endormira entourée par son Aumance, qui lui dira au revoir et retournera rejoindre le troupeau.

Grosse dondon, en route pour l'autre monde, là-bas pas besoin de bonnes dents, ni de bons yeux....l'arthrose n'existe pas non plus...et des hennissements bien connu vont t'accueillir...Salut la Flouk'ette !

Flouk'ette

27 octobre 2016 : Neige, 41 ans
Neige....41 ans....elle aura profité d'une très belle retraite chez Regula. Ponette recueillie par le Refuge en 2004, suite au décès de son propriétaire, Neige et Jimmy étaient les 2 inséparables, mais Jimmy s'est endormi en 2013.

Sur les hauteurs du Jura Bernois, avec des installations adaptées à toutes les saisons, Neige menait sa petite vie en troupeau avec des poneys de sa taille, soit pas bien haut (75 cm en moyenne). Malgré toute la vigilance et les soins de premières urgences, Neige a succombé à une colique foudroyante...Les coliques nous le savons sont une grande cause de mortalité des chevaux, en a 41 ans, tenter une opération serait pas raisonnable.

Neige s'est endormie avant que les douleurs ne reprennent de plus belles...Nous remercions sa famille d'accueil qui a elle, seule, en fait beaucoup pour la cause animale. Chiens, chevaux, poneys, ânes, elles tentent de trouver des solutions pour chaque espèce.

Neige...depuis 12 ans, tu auras profité d'une retraite dorée, tu as quitté ce petit paradis pour en rejoindre un autre mais où Jimmy t'attend de sabot ferme...Bonne route petite ponette...

Neige

Adresse

Chemin du Clos 15
1233 SEZENOVE (Geneve - CH)

TEL : 00 41 78 666 86 49

Conditions générales liées au shop

Coord. bancaires sur Suisse

Refuge de Darwyn

1200 Genève
CCP N° 17-228647-4
Refuge de Darwyn
IBAN : CH07 0078 8000 U327 1271 4

Coord. bancaires sur France

Crédit Agricole

RIB 18106 00036 94719 748050 87
IBAN: FR76 1810 6000 3694 7197 4805 087
BIC AGRIFRPP881