+41 78 666 86 49 
info@refugedarwyn.ch

Sisko
22 mars 2021

Sisco, on aura soulagé tes maux de tête en novembre en t’enlevant ton œil malade…puis tu meurs subitement 4 mois après…Il y a des choses parfois qu’on a de la peine à comprendre.
Tu es arrivé après un séquestre sur le Valais en 2012, en famille, puis chez Rachel pour y pousser ton dernier souffle après 9 ans. Une belle retraite après des années de vie à la rude.

Sisco…un hommage reçu d’une amoureuse des animaux.... :
Il y a un pont qui relie le Paradis et la Terre. On l’appelle le « Pont de l’Arc en ciel » à cause de ses nombreuses couleurs. Au bout du Pont de l’Arc en ciel, il y a un pays de prairies, de collines et des vallées luxuriantes.
Quand un de nos compagnons décède, il va là-bas. Il y a toujours de la nourriture et un temps printanier. Les animaux vieux et faibles sont jeunes à nouveau. Ceux qui ont été blessés ou mutilés sont de nouveau en pleine forme. Ils jouent ensemble toute la journée.
Une chose manque tout de même : Ils ne sont pas avec ceux qui les ont aimés sur terre. Alors chaque jour, ils courent et jouent jusqu’au moment où l’un d’eux s’arrête soudain de jouer et regarde en l’air. Son nez s’agite ! Ses yeux fixent l’horizon ! Et tout d’un coup, il s’éloigne en courant du groupe, volant au-dessus de l’herbe verte, ses jambes le portant de plus en plus vite.
Il vous a vu, et quand vous vous rencontrez, vous prenez votre compagnon dans vos bras et vous l’étreignez.
Les bisous pleuvent sur votre visage, encore et encore, et vous dévisagez une fois de plus votre ami adoré.
Alors vous traversez ensemble le Pont de l’arc en ciel, pour ne plus jamais être séparé.
Un autour Anonyme...
Salut Sisco...belle route à toi....
Sisko
Caracole
13 mars 2021
Caracole, descendue d'un camion d'un "marchand" connu de l'époque, était destinée à faire sa vie comme cheval d'école dans un manège de Genève. Caracole n'était simplement pas faite pour ça...elle essayait de bien faire mais ce n'était jamais assez. Malheureusement, elle devait juste apprendre à simplement se résigner comme tant d'autres....C'était en 2003, que j'ai fait les fonds de tiroirs du Refuge pour la racheter et lui offrir une autre vie.
Discrète autant envers l'humain que les autres chevaux, Caracole a été adopté en 2016 par Christine qui lui a offert une belle retraite.
Mais ces derniers jours assistés avec le vétérinaire, Christine a dû prendre la décision de l'endormir pour la libérer d'une colique avec déplacement du côlon. Caracole avait 28 ans.
Je dois dire que Caracole est une jument des débuts de la vie du Refuge, qui m'avait touché par sa gentillesse...
Triste, qui ne le serait pas, mais à la fois, reconnaissante d'avoir pu lui offrir une autre vie et d'avoir croisé Christine, qui a su lui offrir une belle vie, avec tous les soins et l'attention qu'elle méritait.
Salut jolie jument, bonne route à toi...une étoile brillera autant que ta jolie robe palomino...
Caracole
Cadet Du Mont
5 janvier 2020
CADET DU MONT s'endort après 13 ans de retraite
Lors de la tournée du soir, ses gardiens le trouvent couché, il est calme mais n'arrive plus à se lever...Il a mangé sa ration de 17h30...
L'équipe de chez Rachel appelle de suite le vétérinaire. Sur place, ils tenteront de le tourner afin de masser les muscles et essaye de l'aider à se relever mais sans succès. Une vive douleur au niveau de la rotule est diagnostiquée par la vétérinaire. Cadet a 33 ans, il a bien profité mais la, il faudrait le suspendre pour voir si sa jambe se remet...nous déclinons et préférons qu'il s'endorme parmi les siens dans des conditions sereines.
C'est un départ en douceur pour lui...un départ dans le respect....
Cadet c'était un cheval aussi grand que gentil...
Nous l'avions sorti d'un manège pour lui offrir une retraite mais aussi pour lui éviter le pire.
Nous tenons à remercier ces parrains/marraines et un énorme MERCI à Virginie, une des nombreuses cavalière qui a appris sur Cadet, mais qui, elle a participé grandement à sa retraite depuis le 1er jour de son arrivée...MERCI !
Aussi à toi Rachel et ton équipe pour avoir tout mis en oeuvre pour le garder en bel état jusqu'à la fin !
Pour toi, Cadet, 13 ans de retraite...pas mal..tu as bien profité ...mais c'était mérité ! Salut grand...bonne route et si tu croises Brigitte, dis lui qu'elle manque à chacun de nous...
Cadet Du Mont
Brigitte
30 décembre 2020, notre guerrière aux longues oreilles s’est éteinte.
Bientôt 34 ans, et elle aura gardé sa force de vivre jusqu’à la dernière seconde….
Dotée d’un fort, plutôt d’un très fort caractère, Brigitte choisissait les personnes par qui elle acceptait de se faire brosser ou soigner. L’obliger ? C’était à vos risques et périls.
Elle a réussi au fur et à mesure des mois et des années à faire sa place, et toujours faire comme elle voulait. Tout d’abord elle a choisi sa ponette de vie, Tawana, elle la suivait de la même façon qu’un poisson pilote, et il était bien claire que personne ne pourrait lui enlever sa Tawana, d’où les quelques activités de Tawana ont été mise en suspens. Ensuite, elle a choisi un bipède, Dörte a eu le privilège d’être choisie. Au point d’entendre sa voiture, et de passer les clôtures pour gagner quelques secondes pour la rejoindre.
D’une santé de fer, Brigitte avait une tolérance à la douleur incroyable. En 2017, elle se casse la pointe du coude, au vu de son tempérament, nous tentons tout de même l’opération au Tierspital de Zurich. Plaque posée, retour au Refuge, Brigitte est repartie comme neuve.
Mais en juin, elle fait une obstruction de l’œsophage. Malgré les rations mouillées, car Brigitte n’a bientôt plus de dents, un bout de carotte mal râpé passe de travers. Véto, sonde, un grand moment pour lui faire passer ce bouchon. Même sédatée, Brigitte montre sa douceur « légendaire »…heureusement que sa petite taille nous permet de la « gérer ». Le bouchon passera mais l’irritation de la sonde compliquera son alimentation…des cures de miel aideront et seront appréciées au vu de son engouement à prendre les seringues dans la bouche.
Depuis cet épisode, Brigitte a comme perdu la tête, elle a des réactions curieuses, que nous pourrons comparer à de la sénilité. Nous devons être plus vigilant, et la tenir pour la mettre au parc, il lui arrive de partir dans le sens opposé sans comprendre pourquoi… Par moment elle vient à se cogner dans les séparations du box, comme si elle avait perdu la vue…
Depuis 10 jours, une douleur au postérieur nous interpelle. Pas de diagnostic clair, nous la mettons sous anti inflammatoire par voie orale, pas de mieux. Nous tentons un anti-inflammatoire par intra musculaire, rien de concret et malheureusement la situation continue de s’aggraver. Brigitte se soulage d’un membre à l’autre, elle est prostrée, passe de long moment couchée, se met dans un coin du box…ne bouge plus. Elle refait régulièrement des bouchons de l’œsophage, son alimentation ressort par le nez par moment…
Nous faisons le constat que sa qualité de vie a nettement diminué en 6 mois, que malgré son tempérament de guerrière, Brigitte souffre sérieusement depuis 10 jours, que rien n’y fait, et que nous ne sommes pas à l’abri d’un accident au vu de ses réactions incontrôlées. Alors qu’attendons-nous ?
Et bien rien, justement. Nous prenons notre courage à deux main pour composer le numéro du vétérinaire et être tous présent, humains et chevaux pour l’accompagner….
Une ambiance particulière règne au Refuge à ce moment….sans mots, sans larmes, le vétérinaire nous conforte dans notre choix…il fera ça en 3 injections…la première pour la calmer, la seconde pour la coucher, et la 3ème qui elle arrêtera la cœur. Et c’est seulement à ce moment-là, lorsque le vétérinaire confirme « c’est fini » que les larmes coulent sur les joues de chacun...un grand silence suivit des nombreuses anecdotes nous conforterons que Brigitte était une guerrière, et qu’elle laissera un terrible vide dans le quotidien du Refuge….
Petite Bardot, bonne route et à ton tour de veiller sur ton bipède que tu avais élu ami terrien..
Brigitte
Hussy
Triste nouvelle, mais aussi un beau cadeau.
Le 21 octobre 2020: message de Yvette qui nous annonce que notre mémé Hussy s'est éteinte cette nuit. Triste mais aussi quel beau cadeau de Dame nature de lui permettre de partir dans son parc après 10 ans de retraite.
Chère Hussy, tu nous auras épaté par ton envie de vivre malgré ton squelette fatigué...le jour de ton arrivée, je me disais, si tu tiens 1 an, ce sera toujours cela de pris pour t'offrir une retraite. Et voila, tu as pu profiter 10 ans d'une belle retraite, discrète jusqu'au dernier souffle...tu t'es endormie chez toi, à l'âge de 30 ans. Merci pour ce départ sans douleur.
Belle route à toi....
Hussy

Etoile

Le 20 septembre 2020, Eclair dit Etoile, est partie aussi d'une mort naturelle. Depuis quelques semaines, sa famille était inquiète de la voir maigrir. Nous avons fait une prise de sang, le taux d'acth un peu élévé qui confirme un commencement de cushing, mais rien d'autre. Complémentée pour reprendre de l'état et début du traitement au prascend, Etoile menait sa petite vie tout tranquillement, jusqu'à ce dimanche matin, où sa famille l'a retrouvée endormie dans son box. Même si 28 ans reste un âge acceptable pour partir, sa famille est sous le choc.

Bien que leur départ soit toujours triste, Merci à nos cocos qui nous font le grand cadeau de partir d'une mort naturelle...

Etoile

Adresse

Chemin du Clos 15
1233 SEZENOVE (Geneve - CH)

TEL : 00 41 78 666 86 49

Conditions générales liées au shop

Coord. bancaires sur Suisse

Refuge de Darwyn

1200 Genève
CCP N° 17-228647-4
Refuge de Darwyn
IBAN : CH07 0078 8000 U327 1271 4

Coord. bancaires sur France

Crédit Agricole

RIB 18106 00036 94719 748050 87
IBAN: FR76 1810 6000 3694 7197 4805 087
BIC AGRIFRPP881